Retour vers le Campiello il Campiello
Le site forum des passionnés de Venise
 
 FAQFAQ   RechercheRecherche   MembresMembres   GroupesGroupes   InscriptionInscription 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Une fortune à Venise

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums il Campiello -> à la télé ce soir
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Blandine



Inscrit le : 24 Fév 2008
Messages: 4406
Localisation : Rennes

Message Posté le : Mar 17 Juil 2018, 23:41:11    Sujet du message: Une fortune à Venise Répondre en citant

https://www.arte.tv/fr/videos/075784-000-A/une-fortune-a-venise/

Très beau documentaire en ce moment !

Superbes photos et films d'époque. Je me régale !

L'histoire des Stucky !

Mais je ne doute pas que cette émission remarquable sera critiquable à un titre ou à un autre Rolling Eyes

Retour sur la destinée tumultueuse des Stucky, l'une des plus grandes familles de la cité des Doges. Une passionnante saga entrepreneuriale aux accents romanesques.

En 1841, Hans Stucky, un jeune meunier suisse, arrive à Venise pour tenter sa chance dans la cité des Doges. En quelques années, ce qui n'était qu'une modeste entreprise de minoterie se métamorphose en un empire commercial. En 1880, son fils Giovanni emploie plus de quarante personnes et s’approvisionne en grain sur les rives de la mer Noire. Il achète des terrains marécageux aux alentours de Venise, les assèche et y fait cultiver du blé. Il lance également la construction d’un imposant moulin industriel – occupé aujourd'hui par l'hôtel Hilton – sur l’île de la Giudecca. La famille Stucky s'intègre à la haute société : le Tout-Venise se presse aux fastueuses réceptions du Palazzo Grassi, que Giovanni vient d'acheter. En 1910, il est assassiné par l'un de ses anciens employés, un anarchiste. Sa disparition marque le début du déclin de la famille. Giancarlo, son fils, malgré une éducation européenne et cosmopolite, n'a pas le même sens des affaires. La participation des Stucky à l'effort de guerre entame la fortune familiale et, une fois la paix revenue, les fascistes – nouveaux hommes forts du pays – se mettent en travers des entreprises du jeune héritier.

Saga
Emiland Guillerme et François Rabaté documentent une passionnante saga entrepreneuriale, dont l'apogée puis la chute résonnent avec les principaux épisodes de l'histoire européenne. Le récit, qui mêle des prises de vues contemporaines et d'exceptionnelles archives privées, ressuscite la vie quotidienne dans la Venise de la fin du XIXe et du début du XXe siècle. Des entretiens avec des historiens éclairent les circonstances économiques et sociales qui ont rendu possible cette incroyable aventure familiale.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Blandine



Inscrit le : 24 Fév 2008
Messages: 4406
Localisation : Rennes

Message Posté le : Mer 18 Juil 2018, 17:38:22    Sujet du message: Répondre en citant

Et voici le replay que je vais m'empresser de voir car l'horaire étant très tardif, je n'en ai vu qu'une partie.

https://www.arte.tv/fr/videos/075784-000-A/une-fortune-a-venise/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Blandine



Inscrit le : 24 Fév 2008
Messages: 4406
Localisation : Rennes

Message Posté le : Mer 18 Juil 2018, 21:42:33    Sujet du message: Répondre en citant

Après l'avoir vu entièrement, je confirme !

Excellent documentaire, intelligent et bien fait.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
babeth



Inscrit le : 28 Août 2009
Messages: 3622
Localisation : paris

Message Posté le : Jeu 19 Juil 2018, 14:03:06    Sujet du message: Répondre en citant

Fresque historique, une saga documentaire illustrée de main de maître par photos et films d'époque; avec ce film appuyé par le commentaire d'universitaires, vous n'aurez pas fini de vous poser les mille questions qui hantent notre siècle :
- le fondateur Hans Stucky est un exilé économique, il part en se louant comme "bracciante" ouvrier agricole de lieu en lieu....mais nul part il ne se fixe sans accumuler un SAVOIR ...
- qu'il va faire fructifier en devenant directeur d'un moulin. Question : quand le sujet Hans se trouve-t-il en position de pouvoir monnayer son savoir et ainsi de devenir "l'allié du patron" ?
- l'augmentation de la production (celle des moulins Stucky) fut le fruit de l'importation d'Odessa de blé russe (lui-même obtenu dans des conditions sociales de servage) en même temps que l'adoption de la technologie anglaise (meules métal à la place des meules en pierre) . On a ainsi le couplage des profits réalisés sur l'exploitation du servage russe plus le profit de la haute technologie anglaise et sa mécanisation (.engendrant le paupérisme décrit par Dickens) .
- problématique de l'émergence des mouvements anarchistes - dérivant sans doute plus des conditions de travail du XIXème que de la lecture de Bakounine - et de l'assassinat d'un patron paternaliste exemplaire !
Là il devient douteux que l'assassin obtienne le moindre crédit .......

- Et comme Stucky était resté Suisse, l'Histoire en la personne du Duce va lui donner complètement tort : étranger, mauvais, blé étranger, mauvais, et puis il faut bien favoriser les "copains" et ainsi espérons que tous qui verrons ce film comprendront - enfin - qui fut Volpe, adoubé, annobli, qui spolia pour toujours les Stucky, avec l'aide de Cini .....

- Une note d'humour : les industrieux comme tjrs rêvaient de blason, et se marièrent avec une dame de la noblesse autrichienne .....

- Et dire qu'il y a peu je plaçai un post en l'honneur d'un Andrea Tron qui lui aussi acheta des machines en Angleterre pour pomper et assainir les zones marécageuses de la Vénétie .......................Tron et Stucky firent ce qu'ils purent, mais les HYDROVORES existent toujours qui, sans elles, laisseraient les paludes aux moustiques et la malaria !

- Et tant d'autres sujets que ce documentaire évoquera au lecteur ...
le film des premiers vaporetti et des vedettes officielles qui n'ont pas la moindre conscience du MOTONDOSO ruine actuelle des palais ....

- et le drapeau italien vert blanc rouge et croix des Savoia au milieu trônant en haut de l'Eglise des Scalzi dans l'animation retraçant la révolution de 1848 : cette église est la seule de rite Tridentin, messe en latin et tout le Saint Frusquin, pas sûr qu'elle soit aujourd'hui ravie d'être figurée comme un haut-lieu des espérances Italiennes du moment ....

- et j'aimerais bavasser encore, mais je eens que cet espace a ses limites !

- Pour finir avec ce commentaire sur les Stucky l'adage fut battu en brêche : le premier est le Fondateur, le suiveur améliore et renforce le patrimoine, et le troisième GianCarlo dilapide tout ....il n'a pas eu le loisir de dilapider, d'autres s'en sont chargé à sa place, les courtisans du Benito !!!
avec qui il n'avait pas vraiment eu envie de frayer .....


- coeur hommages coeur
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Blandine



Inscrit le : 24 Fév 2008
Messages: 4406
Localisation : Rennes

Message Posté le : Sam 21 Juil 2018, 22:45:24    Sujet du message: Répondre en citant

La bande Volpi - Cini ne sort pas grandie dans l'affaire de la ruine de la Maison Stucky !

Les étonnantes images d'archives et les films étaient passionnants !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums il Campiello -> à la télé ce soir Les heures sont au format GMT + 1 heure
Page 1 sur 1

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation