Retour vers le Campiello il Campiello
Le site forum des passionnés de Venise
 
 FAQFAQ   RechercheRecherche   MembresMembres   GroupesGroupes   InscriptionInscription 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

le 11 novembre

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums il Campiello -> Novembre
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Lili



Inscrit le : 23 Avr 2005
Messages: 7620
Localisation : Nice

Message Posté le : Sam 11 Nov 2006, 00:01:51    Sujet du message: le 11 novembre Répondre en citant

le 11 novembre 1354 :

Suite de l'éphéméride d'hier.....

Décidément les jeunes gens "de bonnes familles" de l'époque se comportaient souvent en véritables voyous.
C'est pourquoi le 11 novembre 1354 le Grand Conseil interdit de fabriquer des "rossignols" avec lesquels, depuis quelques temps ces jeunes gens "ouvraient n'importe quelle serrure et commettaient dans les maisons d'autrui de nombreuses offenses et choses malhonnêtes." Embarassed Embarassed Embarassed
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Ticha



Inscrit le : 17 Avr 2005
Messages: 4774
Localisation : pays d'Auge

Message Posté le : Sam 11 Nov 2006, 16:59:30    Sujet du message: 11 novembre 1292 Répondre en citant

11 novembre 1292

Les paris et jeux de hasard, de jour ou de nuit sont interdits à Venise, pour lutter contre les bagarres continuelles et les ruines entières de certaines familles.... Seul, le jeu d'échecs, très populaire, reste autorisé...


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Pierre C



Inscrit le : 11 Jan 2007
Messages: 561
Localisation : Seine et Marne

Message Posté le : Lun 09 Avr 2007, 16:09:24    Sujet du message: le 11 novembre Répondre en citant

le 11 novembre 1958

Giovanni URBANI né à Venise le 20 mars 1900 est nommé patriarche de Venise par le pape Jean XXIII et mort à Venise le 17 septembre 1969.
Sa sépulture se trouve dans la crypte de la basilique San Marco
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Pierre C



Inscrit le : 11 Jan 2007
Messages: 561
Localisation : Seine et Marne

Message Posté le : Dim 17 Juin 2007, 14:12:39    Sujet du message: le 11 décembre Répondre en citant

le 11 décembre 1668

Naissance à Venise du livrettiste et poète Apostolo ZENO, mort à Venise le 11 novembre 1750

Fils d'un patricien, historien et lettré, il est l'auteur de 17 drammi sacri (oratorii), et de 36 opéras. Après des études d'histoire de la littérature au séminaire somasque, sa première oeuvre, Gl'Inganni felici, est jouée en 1695, avec un tel succès, que Zeno devient aussitôt le librettiste des meilleurs compositeurs. En 1705, commence sa collaboration avec le poète Pietro Pariati ; Zeno fournissant les scénarii et Pariati composant les vers.
En 1691 il participa à la fondation de L'Accademia degli Animosi.
En 1710, il fonde, en collaboration avec Scipione Maffei, Vallisneri et son frère Pier Caterino Zeno, la revue Il Giornale dei Letterati.
En 1714, il accepte le poste de "Poeta e istorico di S.M. Cesarea" que Charles VI lui propose et s'installe à Vienne où il resta jusqu'en 1729, date à laquelle il se retire à Venise.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Pierre C



Inscrit le : 11 Jan 2007
Messages: 561
Localisation : Seine et Marne

Message Posté le : Dim 17 Juin 2007, 14:55:40    Sujet du message: le 11 décembre Répondre en citant

le 11 décembre 1712

Naissance à Venise du livrettiste et écrivain Francesco ALGAROTTI, mort à Pise le 3 mai 1764

Fils d'un riche négociant, après avoir étudié à Rome et à Bologna en 1732 il est allé à Paris, où il a écrit son Newtonianismo par le dame, un travail sur le systeme optique, qui a été édité en 1737 et traduit en anglais par Elizabeth Carter en tant que « philosophie Explain'd de monsieur Isaac Newton pour l'usage des dames » (Lond. 1739). Il a effectué trois visites à Londres, la première en 1736, quand il est devenu intime avec le seigneur Hervey et le seigneur Baltimore. Après un voyage à Saint-Petersbourg avec seigneur Baltimore il a visité Berlin, où il a été souhaité la bienvenue par Frederick le grand (jusqu'ici prince de couronne), qu'à l'occasion de sa cérémonie d'accession chez Königsberg (le juillet 1740), auquel Algarotti était présent, l'a créé comte de Prusse, et plus tard (1747) l'a nommé cour chamberlain. Après avoir visité l'Angleterre encore en 1740 il est revenu à l'Italie. En 1762 il est allé résider à Pise, où il est mort le 3 mai 1764. Son oeuvre, dont une édition dans dix-sept volumes, sous la direction éditoriale de Francis Aglietti, en 1791-4, incluent des lettres, des épîtres poétiques, et des essais sur les arts fins (architecture, peinture, musique, &c.).

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Stef*



Inscrit le : 17 Avr 2005
Messages: 8400
Localisation : Bruxelles

Message Posté le : Jeu 12 Nov 2009, 23:27:58    Sujet du message: Le 11 novembre ... Répondre en citant

Venise, il est des 11 novembre où Saint Martin n'ébaudit pas uniquement que les enfants.

Ce 11 novembre 1919, c'est la Dominante entière qui est en liesse.

Ses quatre coursiers, de retour depuis avril sous les arcades de la cour du palazzo Ducal,
près de l'escalier des Géants, vont enfin reprendre leur diable de course,
chevauchée caviardée par la folie meurtrière des hommes, la croupe narguant la verrière de Marc.

Il est 10 h 30 ce mardi quand les deux grues mobiles de l'Arsenal hissent simultanément
les chevaux de bronze sur la loggia de la chapelle des doges.

Quand je pense que Schopenhauer, ce boute-en-train de philosophe, qualifiait de
"pas aussi extraordinaires que je ne le pensais" les célèbres chevaux qui toujours accompagnèrent les conquérants !

Il n'avait que quinze ans, me direz-vous...
La bonne excuse !

Admirez-les, piaffant dans les jardins du Palais de Venise à Rome
où décembre 1918 les mit à l'abri des ultimes et écoeurantes velléités guerrières...

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
dominique M.



Inscrit le : 07 Oct 2006
Messages: 3577
Localisation : val d'oise (380000 km de la lune)

Message Posté le : Ven 13 Nov 2009, 16:51:57    Sujet du message: Répondre en citant

tiens, puisque tu n'as plus rien à faire en ce moment Rolling Eyes Rolling Eyes , tu pourrais nous concocter un résumé de l'intégralité du parcours de ces braves bètes :wink: :wink:

si je n'avais qu'une seule chose de Venise à emmener sur une ile déserte, ce serait ce quadrige, sans hésitation ....
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Stef*



Inscrit le : 17 Avr 2005
Messages: 8400
Localisation : Bruxelles

Message Posté le : Ven 13 Nov 2009, 22:54:55    Sujet du message: Répondre en citant

dominique M. a écrit:
si je n'avais qu'une seule chose de Venise à emmener sur une ile déserte, ce serait ce quadrige, sans hésitation ....



:D :D :D :D :D :D :D :D

Superbe sujet, dominique... Qu'emporter de Venise? :? :?
Perso, tout !

Mais s'il faut choisir:
la stèle du baron Corvo et ...le cuistot de Fiore.

Pardon? On a droit qu'à ... un souhait!?! Shocked Shocked

Ben, l'cuistot de Fiore, alors !


Laughing Laughing Laughing Laughing :wink:
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Blandine



Inscrit le : 24 Fév 2008
Messages: 3632
Localisation : Rennes

Message Posté le : Ven 13 Nov 2009, 23:09:21    Sujet du message: Répondre en citant

Stef* a écrit:
le cuistot de Fiore.


pour le palais de Stef* ..... :D :D :D

Mais s'il fallait choisir, que prendre dans Venise ....

Peut être ce que l'on voit, d'un seul regard circulaire, quand on se trouve au pied de San Todaro, sur la Piazzetta ....
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Olia et Klod
Invité





Message Posté le : Sam 27 Août 2011, 20:14:35    Sujet du message: Répondre en citant

11 November 1677

Mort à Padoue de la compositrice vénitienne Barbara Strozzi, fille de la courtisane Isabella Garzoni et du musicien Giulio Strozzi.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums il Campiello -> Novembre Les heures sont au format GMT + 1 heure
Page 1 sur 1

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation