Retour vers le Campiello il Campiello
Le site forum des passionnés de Venise
 
 FAQFAQ   RechercheRecherche   MembresMembres   GroupesGroupes   InscriptionInscription 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Cesare Vecellio, le cousin

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums il Campiello -> Les Artistes et Venise
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
babeth



Inscrit le : 28 Août 2009
Messages: 3839
Localisation : paris

Message Posté le : Sam 29 Sept 2018, 12:59:26    Sujet du message: Cesare Vecellio, le cousin Répondre en citant

Cesare, le cousin (1521-1601) de Titien, graveur sur bois, reste connu surtout pour son livre De Gli Habiti Antichi ..." publié à Venise en 1590, consultable sur le site de la BNF.

On remarque, entre autres curiosités sans doute nées de l'imagination de l'auteur un turc portant comme couvre-chef UN CORNO de Doge !



https://www.youtube.com/watch?v=6TfGntzbAJI

Ce livre contient également une gravure du "théâtre du monde" - un ponton flottant richement décoré où prenaient place des jeunes gens de la noblesse vêtus de leurs atours les plus luxueux dans une ambiance musicale.
Voici donc la représentation pour la ville et pour le monde entier par le livre (urbi et orbi) de la beauté de Venise, beauté architecturale et beauté d'un "échantillon représentatif" de ses dirigeants qui, assemblés sur cette plateforme circulaire, se donnent en spectacle au coeur d'une ville elle-même spectacle....




Et avec toute la modestie qui caractérisait Venise dans l'art de se peindre elle-même, et puisque la Mer Adriatique n'était que le Golfe de Venise, voici que Cesare Vecellio donne de ce théâtre du monde une description aussi crédible que la sardine qui boucha le port de Marseille !



Cette grande machine de bois de la Compagnia della Calza pouvait aisément contenir deux cents dames nobles toutes vêtues de blanc ainsi que leurs seigneurs de la Compagnie, et d'autres encore jusqu'aunombre de quatre-cents personnes qui dans ce lieu dansaient au son d'une musique de fête et d'allégresse; la Compagnie y jouant aussi des comédies et d'autres spectacles excessivement coûteux.

Il n'exagère pas un tout petit peu le Cesare Vecellio pour en mettre plein la vue au monde ? Il n'hésite pas non plus à exalter la hauteur de la dépense, ce qui ailleurs paraîtrait inconvenant...
Ainsi régnait Venise, non seulement par son Arsenal, ses banques du Rialto, ses Fondachi regorgeant de marchandises, mais aussi par la représentation visuelle de sa beauté .... Very Happy Very Happy Very Happy
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Blandine



Inscrit le : 24 Fév 2008
Messages: 4647
Localisation : Rennes

Message Posté le : Jeu 04 Oct 2018, 19:57:19    Sujet du message: Répondre en citant

Venise en son miroir n'aimait rien tant que de se dire qu'elle était, non seulement la plus belle mais aussi la plus riche Very Happy

Toutes les célébrations vénitiennes visaient à se glorifier elle même !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums il Campiello -> Les Artistes et Venise Les heures sont au format GMT + 1 heure
Page 1 sur 1

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation