Retour vers le Campiello il Campiello
Le site forum des passionnés de Venise
 
 FAQFAQ   RechercheRecherche   MembresMembres   GroupesGroupes   InscriptionInscription 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

16 février

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums il Campiello -> Fevrier
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
monteverdi



Inscrit le : 17 Avr 2005
Messages: 1452
Localisation : Ile de france

Message Posté le : Jeu 16 Fév 2006, 14:16:33    Sujet du message: 16 février Répondre en citant

Le 16 février 1682,

Un décret du Sénat institue la création d'une école de pilotage nautique afin d'instruire des personnes "aptes à diriger navires et bâtiments. ".

Ce sera la première école nautique de ce genre au monde :)
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
tassuad



Inscrit le : 21 Oct 2005
Messages: 453
Localisation : PERROS GUIREC

Message Posté le : Jeu 16 Fév 2006, 16:29:15    Sujet du message: 16 FEVRIER Répondre en citant

16 février 2306 ...Place Saint Marx ...dernier îlot encore hors d'eau, grâce à la fondation ... VFR Verin Futur Radieux.
techniquement conserver le coeur de la Cité fut une prouesse technique unique.
En effet Venise s'engouffrait année après année inexorablement dans la mer, se noyant de ses chagrins, ses fastes, ses folies et la caricature qu'elle était devenue, envahie par des grappes de chinois, qui en 30 ans avaient rachetés 80% des commerces de la ville. Comme en Bretagne il y a longtemps ( brezhoneg-français), la ville avait été obligée d’adopter une double signalétique améranglais - chinois

VFR avait installé depuis le 16 février 2296, sous la place , la procuratie, le palais et la basilique ( le campanile s'étant effrondrée en 2011 sur paraît-il une Baronne aux origines incertaines et un vénitien répondant au nom ridicule de Momo ) 6666 verins astrologinformatisés, qui réagissaient à un programme faisant la synthèse entre les marées, la position des astres, les prophéties de Paco Rabanne, le trafic des vaporettis ( 890 places par embarquation depuis 2110 ) des atom'glisseur qui avaient poussés les gondoles vers le Musée de venise situé sur le continent.

En une dizaine d'années l'ensemble, dernier sanctuaire préservé, était monté progressivement de 4m50, ce qui n'était pourtant pas encore suffisant ....Des sommes colossales avaient été nécessaires les chinois principaux donateurs avaient souhaité que la place fut rebaptisée Tian Amen

A part les professionnels qui avaient en charge l'exploitation du Venice show, visible chaque soir des bateaux, personne n'était autorisé à mettre le pied, sur ce lieu préservé.

Pourtant chaque nuit, des ombres furtives cherchaient à se hisser sur la plate forme. Masquées, emperruquées, encapées, au risque de se faire surprendre par la SARCO, Surveillance Armée Réact Compagny Organised

Que cherchent-ils, qui sont-ils d’où viennent ?????? Peut être dans un prochain éphéméride . . . .
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail Visiter le site web de l'utilisateur
Lili



Inscrit le : 23 Avr 2005
Messages: 7641
Localisation : Nice

Message Posté le : Ven 16 Fév 2007, 11:58:04    Sujet du message: Répondre en citant

le 16 février 1760 :

Première à Venise au Théâtre San Luca de "I quatro Rusteghi" (les quatre rustres) de Carlo Goldoni, à l'occasion du Carnaval, par la troupe de la "Compagnia dei Salvadeghi"

Le marchand vénitien Lunardo a décidé de marier sa fille au fils de Maurizio, un autre marchand, et cela dans le plus grand secret, les deux jeunes gens ne devant à aucun prix se rencontrer avant les épousailles. Lunardo et Maurizio établissent le contrat et l'accord conclu, ils prévoient une fête intime. Tout est arrangé dans la discrétion mais c'est compter sans la rouerie ... des femmes Razz Razz Razz . Allez donc garder un secret avec cette engeance à la langue bien pendue! Les préparatifs de cette fête vont engendrer une suite inextricable d'altercations entre ces dames et leurs maris !!!

"Cet ouvrage est considéré comme le chef d'oeuvre de Goldoni et certaines scènes comme les plus belles du théâtre comique de tous les temps. La comédie oppose le vieux monde de Venise à un petit monde féminin malicieux et sensé, tandis que dehors la folie du carnaval va bon train. En mettant en scène quatre personnages dotés d'une rudesse conservatrice et le bavardage léger des femmes, Goldoni dépasse la comédie de caractère et atteint la comédie de moeurs.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums il Campiello -> Fevrier Les heures sont au format GMT + 1 heure
Page 1 sur 1

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation