Retour vers le Campiello il Campiello
Le site forum des passionnés de Venise
 
 FAQFAQ   RechercheRecherche   MembresMembres   GroupesGroupes   InscriptionInscription 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

La vénitienne de Bonaparte

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums il Campiello -> Bibliothèque
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Blandine



Inscrit le : 24 Fév 2008
Messages: 3650
Localisation : Rennes

Message Posté le : Jeu 29 Sept 2016, 16:52:43    Sujet du message: La vénitienne de Bonaparte Répondre en citant

Gabriel Milési n'étant ni historien ni romancier, c'était un risque de lire cette Vénitienne de Bonaparte.

Qui plus est, il a choisi le medium le plus difficile, les mémoires, écrits, donc à la 1ère personne. Un challenge le plus souvent raté comme le livre de Peyramaure sur Titien .... Un des rares qui soit un chef d'oeuvre est bien sur l'Allée du Roi, mais tout le monde n'est pas Françoise Chandernagor !

Donc, ces mémoires d'Isabella Teotochi ne sont pas une seconde crédibles. D'abord par le style qui n'est en rien celui d'une femme du XVIIIe, ensuite par le récit totalement fantaisiste ...

Mais enfin, cette aimable petite chose se lit au bout du compte avec une certaine indulgence. Car il y a quelques traces intéressantes sur les quelques années qui précèdent la chute de Venise, particulièrement la querelle des anciens et des modernes et l'embarras de Venise face aux émigrés français. La belle Isabella est une personnalité attachante, Vivant Denon l'est également. On voudrait en savoir plus d'ailleurs et il existe une biographie sur Isabella, mais uniquement en italien.

Par contre, les lettres de Denon à Isabella ont été publiées chez Actes Sud, il y a peu. Denon est le dernier grand épistolaire de ce temps qui s'en va. C'est certainement un livre à regarder de près !



Venise 1795. L’aristocratie a tourné le dos aux valeurs qui ont fait sa force. Elle ne pense qu’aux plaisirs et dilapide les immenses richesses accumulées par les générations précédentes.
La comtesse Isabella Teotochi, favorable aux idées des philosophes des Lumières, y tient un salon littéraire.
Sa rencontre amoureuse avec un Français, Dominique-Vivant Denon – futur fondateur du Louvre –, va changer le cours de sa vie.
Alors que l’armée d’Italie, commandée par le général Bonaparte, s’attaque à l’empire autrichien, son amant organise des réseaux pour promouvoir les idées révolutionnaires.
Quand le Français est expulsé de Venise pour espionnage, Isabella, la séductrice, adulée par tous les poètes, courtisée par les aristocrates, prend sa suite et se met au service de Napoléon.
Mais, elle se heurte aux ambitions d’un Inquisiteur sans scrupule. Amoureux d’elle, s’appuyant sur les monarchistes français réfugiés dans les États de Venise et sur une société secrète, il veut prendre le pouvoir.
Ce roman fait vivre la chute d’un état puissant qui disparaît après mille ans d’indépendance. Il met en scène plusieurs personnages qui ont réellement existé, même si certaines aventures qu’ils vivent sont issues de l’imagination de l’auteur
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Blandine



Inscrit le : 24 Fév 2008
Messages: 3650
Localisation : Rennes

Message Posté le : Jeu 29 Sept 2016, 17:07:52    Sujet du message: Répondre en citant

La pulpeuse Isabella.

Gravure de Vivant Denon d'après le célèbre tableau de Mme Vigée Lebrun.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Barocco



Inscrit le : 17 Avr 2005
Messages: 12857
Localisation : Lessines-Belgique

Message Posté le : Jeu 29 Sept 2016, 18:06:53    Sujet du message: Répondre en citant

hé bien..Blandine...ton mot donne plutôt envie de lire ce livre !!! Wink Wink Wink
je note...un de plus !!! Wink Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Joelle



Inscrit le : 17 Avr 2005
Messages: 2381
Localisation : Breizh

Message Posté le : Dim 09 Oct 2016, 14:58:20    Sujet du message: Répondre en citant

Celui-là je ne l'ai pas lu, j'en suis sûre sue sue sue
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums il Campiello -> Bibliothèque Les heures sont au format GMT + 1 heure
Page 1 sur 1

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation