Location de notre maison à Venise                  Venise insolite (les détails opus 2)            Retour accueil

Vous trouverez regroupées dans ce dossier, des photos et anecdotes, dispersées dans les différents itinéraires du site.

( Pour accéder directement à un sujet : Index des curiosités ....  )

Nous commencerons tout naturellement par le "détail" le plus célèbre de Venise : "la bocca di leone" c'est la quintessence de la face obscure, mystérieuse et inquiétante de Venise.

Les vénitiens y déposaient des lettres de dénonciation, elles devaient être signées et accompagnées du témoignage d' une autre personne pour être prises en compte.

Scandaleux ! ... quoique ?

En fait ce qui nous choque, est qu'il existait une boîte spéciale pour dénonciations, c'est son côté officiel.

Car bien entendu, les honnêtes boîtes aux lettres de nos jours ne servent jamais à de telles ignominies ... et même si c'était le cas, je vous rassure, jamais au grand jamais, notre administration n'en tiendrait compte, qu'elles soient signées ou pas !

Oui, bon, passons ....

Bocca di leone

Rallye 2007
Michel

Et ensuite ?

La salle d'interrogatoires. Ne cherchez pas ici de brasero, de chaînes, de pinces, d'instruments grinçants et sanguinolents, pas même une chèvre ou un entonnoir.

Une corde, juste une corde qui pend au-dessus d'une estrade.

Le suspect était questionné, les poignets liés dans le dos par cette corde, et si les réponses n'étaient pas satisfaisantes on commençait à tirer ... vers le haut ... dououcement.

 

Alors que depuis 2 cellules aménagées sur la mezzanine, les prochains "interrogés" pouvaient, tout à leur aise, assister au spectacle.

Ce qui évitait le plus souvent, aux inquisiteurs, des interrogatoires longs, fastidieux et un tant soit peu dégradants.

 

Ses aveux dument enregistrés, le prisonnier pouvait en soupirant, jeter un dernier regard sur le monde libre en passant sur le pont qui relie directement le palais des doges aux "piombi" (les prisons)

         Suite ...