Retour vers le Campiello il Campiello
Le site forum des passionnés de Venise
 
 FAQFAQ   RechercheRecherche   MembresMembres   GroupesGroupes   InscriptionInscription 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Suite des Q 21 et 29

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums il Campiello -> Bibliothèque
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Blandine



Inscrit le : 24 Fév 2008
Messages: 3702
Localisation : Rennes

Message Posté le : Dim 03 Sept 2017, 19:04:53    Sujet du message: Suite des Q 21 et 29 Répondre en citant

Et oui, vous vous souvenez des deux questions portant sur une BD inspirée de Wilkie Collins Razz



Or, j'aime beaucoup Wilkie Collins dont j'ai déjà lu 5 romans. Il reste l'inventeur incontesté du roman à mystère, grand ami de Charles Dickens (un peu mesquin, Dickens, d'ailleurs, car il était assez jaloux de sa réussite) et dont Henry James qui l'admirait disait: " Il introduit dans l'espace romanesque le plus mystérieux des mystères : celui qui se cache derrière nos portes."

Or, parmi les romans que j'avais déjà lus de lui, aucune mention de Venise ... Confused

Quel pouvait bien être ce roman ?

Et bien, le voici: L’hôtel hanté



Fiancée humiliée, veuve manipulatrice et soumise évoluant dans une famille en apparence respectueuse des usages de la haute société victorienne... Qui est vraiment la comtesse Narona ? Une intrigante prête à tout pour toucher une prime d'assurance sur la vie de son époux, ou bien la victime de craintes superstitieuses sur laquelle le destin semble s'acharner ?

Entre Londres et Venise, Collins campe des personnages aux facettes multiples et complexes qui seront, consciemment ou non, les complices d'une mort naturelle qui ne tardera pas à se révéler suspecte.

Je me suis donc précipitée Razz

Il faut bien le dire, pourtant, ce n'est pas le meilleur ... Dommage, car vous auriez pu découvrir (si vous ne le connaissiez pas encore) ce maître de l'intrigue qui brille nettement plus dans La dame en blanc ou Pierre de Lune.

Mais, enfin, tout de même, la fameuse cheminée, qui n'est pas tout à fait celle décrite dans la BD et que j'avais trouvée dans Venise au fil de ses palais page 83



recèle une "chose" fort abominable, rien moins que la tête à demi momifiée d'une lord anglais ....

Mais, dans le livre, la cheminée présente des cariatides.

Enfin, le livre de Wilkie Collins se passe en 1860 - 1861 , alors que la BD elle, se passe en 1877.

J'ai eu la curiosité de chercher également quelle était cette BD.

Il s'agit dans la série "Venise hantée" de "L'étrange mort de lord Montbarry" qui reprend l'histoire de Wilkie Collins, mais en en faisant un protagoniste.

L’irréprochable Lord Montbarry, à la surprise de tous, rompt ses fiançailles avec la respectable Agnès Lockwood pour épouser en Allemagne une sulfureuse aventurière. Scandale ! Pour échapper au déshonneur, il fuit à Venise où il loue un somptueux palais. Loin de Londres, l’aristocrate anglais meurt dans des circonstances mystérieuses… laissant à sa jeune épouse une fortune colossale ! Il n’en faut pas plus pour éveiller les soupçons du romancier Wilkie Collins, grand amateur de crimes insolubles, qui va se rendre à Venise pour y mener sa propre enquête…



Ajoutons que dans le livre - je rappelle que l'histoire se passe en 1860 - on y parle longuement d'un palazzo en ruine racheté par un consortium d'investisseurs anglais qui le restaure pour en faire un hôtel de luxe. Comme quoi, cela ne date pas d'aujourd'hui. C'est assez amusant, d'ailleurs, d'en voir la restauration, ce qui est sauvegardé, ce qui est transformé, comment on en fait la publicité.

Et, détail cocasse, un touriste américain, fait tout un foin car il a une chambre délicieusement sauvegardée, décorée de stucs délicats mais dans laquelle il n'y a pas le gaz d'éclairage pour ne pas les abîmer Razz . Il trouve scandaleux que dans un hôtel de cette classe, on n'ait pas le gaz...

Voila les fruits de ma petite enquête Wink
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
babeth



Inscrit le : 28 Août 2009
Messages: 3137
Localisation : paris

Message Posté le : Lun 04 Sept 2017, 11:13:29    Sujet du message: Répondre en citant

en voilà une belle recherche : qui donne envie de lire le meilleur de cet auteur Wilkie Collins....merci Blandine, d'autant que je n'avais pas réussi à trouver la cheminée en question...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums il Campiello -> Bibliothèque Les heures sont au format GMT + 1 heure
Page 1 sur 1

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation