Retour vers le Campiello il Campiello
Le site forum des passionnés de Venise
 
 FAQFAQ   RechercheRecherche   MembresMembres   GroupesGroupes   InscriptionInscription 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Une curiosité: La gondole aux chimères.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums il Campiello -> Bibliothèque
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Blandine



Inscrit le : 24 Fév 2008
Messages: 4406
Localisation : Rennes

Message Posté le : Dim 08 Avr 2018, 17:44:05    Sujet du message: Une curiosité: La gondole aux chimères. Répondre en citant

Maurice Dékobra, véritable phénomène de librairie dans les années 20 - 30 et totalement oublié de nos jours, a commis un chef d'oeuvre d'humour loufoque et décalé : La madone des sleepings, l'histoire rocambolesque de la très délicieuse Lady Diana Wynham, visage ovale sous un chapeau cloche, grands yeux bleus et corps de déesse, collectionneuse d'amants et fort désargentée. De Londres à Berlin, de l'Ecosse à Stamboul, de Vienne à la Mer Noire, les aventures follingues et parfois dramatiques d'une femme dans les années 20. Tout ceci dans un style baroque qui ne lésine sur la métaphore et l'hyperbole. Tout à fait régalant ! Une des premières scènes chez un psychanalyste est un morceau d'anthologie.

Et, la suite donc, se nome La gondole aux chimères. Venise en 1926, de quoi saliver par avance. Mais ......



Voici que cette gondole sombre dans le sentimentalisme le plus débridé !
Notre très ravissante lady Diana, si follingue dans le premier opus, se pique de tomber amoureuse.
La voila déchirée par une passion dévorante pour un beau et ténébreux vénitien qui poursuit une vengeance implacable contre le général anglais qui a déshonoré sa sœur.
C'est vous dire que tout cela va très mal finir !
Autant le style hyperbolique de Dékobra était réjouissant tant qu'il ne se prenait pas au sérieux, autant il devient d'une lourdeur de plomb lorsqu’il se perd dans les méandres alambiqués du mélodrame.
La fin est carrément un copier/coller de Tosca.
Par contre, la description de Venise en 1926, très juste, est bien agréable ... mis à part une énorme coquille quand il nous soutient qu'Alexandre Rezzonico est élu DOGE sous le nom de Clément XIII. Il faut le faire quand même !
Egalement à Naples la visite dans une villa sur le Pausilique ... Virgile, Pétrarque et Nerval ont du se retourner dans leur tombe respective !

Mais enfin, ce roman reste une curiosité. La vie à Venise en 1926, la somptueuse réception au Rezzonico, les après midi au Florian, les touristes américains, anglais, allemands, français, tout cela raisonne bien.
Quel dommage que l'on sombre comme cela dans le mélo, alors que la madone était si délicieusement folle quand elle se moquait du monde !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
wagon lits



Inscrit le : 10 Sept 2005
Messages: 7170
Localisation : La Rosière de Montvalezan (1850 m )Haute Tarentaise 73 Savoie

Message Posté le : Mer 18 Avr 2018, 10:16:07    Sujet du message: Répondre en citant

merci bcp blandine pour l'info ! Razz
tu penses bien que la madonne des sleepings a été un de mes 1ers livres de chevet ! Wink
un ancien collègue en a fait un bouquin avec quelques étrangetés mais amusant, il a fait carrière ds le roman et les scénarii pour le coup.
https://www.babelio.com/livres/Benacquista-La-Maldonne-des-sleepings/8794
ce livre a été adapté à la télé avec le tjrs excellent j gamblin et un second rôle de conducteur de WL hyper bien choisi, plus vrai que nature et à l'humour second degré très amusant,dommage ça ne se trouve pas sur la toile http://php88.free.fr/bdff/film/1994/1784/04.jpg
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer l'e-mail
Blandine



Inscrit le : 24 Fév 2008
Messages: 4406
Localisation : Rennes

Message Posté le : Jeu 19 Avr 2018, 22:02:08    Sujet du message: Répondre en citant

Oh, tiens donc Shocked

J'aime beaucoup Tonino Benacquista ! Je ne connaissais pas du tout ce livre là. Une curiosité encore. Merci, WL !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis :   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums il Campiello -> Bibliothèque Les heures sont au format GMT + 1 heure
Page 1 sur 1

 
Aller vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Site francophone - Support utilisation